Nous sommes le Mardi, 24 Oct 2017
Vous etes ici :     Home Communiqués de l'UPF Les voeux 2017 de l'UPF
Les voeux 2017 de l'UPF PDF Imprimer E-mail

 

"A chaque fois ce sont des peuples, des nations qui ont su imposer la force de leurs idées, à celle des choses. La dernière fois, ce fut le général de Gaulle, par la seule présence de la pensée et de l’action." - William Abitbol

 

Les années se suivent et, malheureusement, se ressemblent dramatiquement.

L'année 2016 ne nous aura pas épargné avec son lot de souffrances. La France et l'Europe (Bruxelles ; Berlin...) ont encore eu à subir la folie meurtrière des terroristes fanatiques qui profitent de nos abandons de souveraineté et des faiblesses de nos services de renseignement pour nous frapper.

Mais, face aux épreuves, notre pays n'a pas basculé grâce à une grande capacité de résilience nationale.

Dans ce contexte incertain, les initiatives citoyennes ont résonné plus fort que jamais durant ces derniers mois marquant ainsi la volonté de retrouver une vision partagée de l'avenir.

La mobilisation dans les rassemblements de Nuit Debout mais aussi dans les collectifs citoyens et associatifs, participe d'un même esprit : il suffit d'une personne pour lancer un mouvement de masse, à la fois radical et populaire, non-violent et déterminé. Et à chaque fois qu'une personne s'engage, l'espoir renaît en chacun de nous que demain peut être différent.

Crise des partis politiques, de la représentation... les citoyens sont à la recherche de nouveaux modèles politiques plus justes et de nouvelles têtes pour les porter.

Les partis ne séduisent plus et ils n'ont plus le monopole de la politique qui se fait aujourd'hui largement en dehors de ceux-ci. Aussi, renouer avec le peuple ne se décrète pas, encore faut-il être à l'écoute et intégrer les idées et revendications de la société civile pour redevenir porteur d'espoir.

Aucun des mouvements politiques existants, tous dirigés par des professionnels de la politique, ne le fera réellement. Encore moins si on leur demande d'abandonner leurs clivages moisis ou de se transformer dans l'esprit d'un rassemblement le plus large. C'est pourquoi, il incombe à l’Union du Peuple Français - qui prône depuis longtemps cette rupture, fondement du gaullisme - d'accompagner chacun d'entre vous dans l'année qui s'ouvre pour que les actions que vous pouvez initier ou que vous soutenez aient le plus de résonance possible.

La séquence électorale qui s'ouvre en France nous en donne justement les moyens. Elle doit permettre de redonner du sens à la chose publique et de refondre les pratiques politiques.

Après le quinquennat calamiteux de François Hollande, qui a fait perdre cinq ans à notre pays, succédant à l'omniprésident et omniscient Nicolas Sarkozy, il est nécessaire de reconstruire le lien de confiance entre les élus et les citoyens en portant au pouvoir un candidat qui s'engage à "réhabiliter notre Etat, lui redonner son sens républicain, l'accorder à la réalité de notre temps."

Malgré l'apparition de nouveaux candidats à l'élection présidentielle ; avoir vu certains ne pas passer le cap des primaires et d'autres renoncer, le paysage politique français a-t-il vraiment changé en 2016 ? on attend encore vainement celui qui saura sortir des discours gestionnaires pour promouvoir le bien commun.

Cela suppose avant tout de reprendre notre indépendance, notamment vis à vis du carcan européen, et de retrouver des marges de manoeuvre politiques et financières. Cet idéal de souveraineté est l'une de nos raisons d'être.

Certes, il a été renié par la grande majorité de la classe politique et, avec la disparition de William Abitbol le 22 décembre, une page s'est définitivement tournée sur une époque politique révolue mais les idées qu'il portait ont, paradoxalement, essaimé et sont devenues majoritaires au sein de la société française.

Cette année électorale est enfin l'occasion de les voir triompher, tout en se gardant de tomber dans le piège des logiques nationalistes ou communautaristes menant à des enfermements identitaires.

Le rendez-vous est d'importance pour notre Nation. Il s'agit de ne pas se tromper et de ne pas perdre cinq années supplémentaires qui déclasseraient définitivement la France en l'engageant dans des impasses aussi bien politiques qu'économiques.

A chacune et à chacun d'entre vous, le Bureau National de l'Union du Peuple Français vous souhaite, ainsi qu'à vos familles et à vos proches, une bonne et heureuse année 2017.

 

Sondage

Parmi les qualificatifs suivants, quels sont ceux qui traduisent le mieux votre état d’esprit à l’égard de l'élection présidentielle ?
 

Sur Facebook

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com