Nous sommes le Jeudi, 13 Déc 2018
Vous etes ici :     Home Communiqués de l'UPF Les «gilets jaunes», un mouvement qui illustre les fractures françaises
Les «gilets jaunes», un mouvement qui illustre les fractures françaises PDF Imprimer E-mail

Communiqué du Bureau National de l'UPF du 25 novembre 2018


 

Voici dans son intégralité le communiqué du Bureau National de l'UPF concernant le mouvement des « gilets jaunes » :



Depuis plusieurs jours, des manifestations composées de Français de tous bords et de toutes classes sociales ont lieu dans tout le pays. 

Ce samedi 24 novembre ces rassemblements, au départ pacifiques, ont pris la forme d'un début d'insurrection sur les Champs-Élysées à PARIS où des barricades ont été dressées et de violents incidents ont vu s'affronter des manifestants aux forces de l'ordre. 

Le pouvoir en place assimile même ce soulèvement populaire, qui exprime une colère nourrie par un légitime sentiment d'injustice, à une manœuvre de l'extrême droite, ce qui constitue un déni de réalité !

Même si le Rassemblement National est présent dans le mouvement, les "gilets jaunes" ne sont pas une mobilisation identitaire mais portent des revendications sociales face à un pouvoir d'achat et un niveau de vie qui ne cessent de se dégrader.

Loin de calmer les esprits, l'actuel président de la République est au contraire responsable de l'aggravation de cette situation par ses multiples provocations envers un peuple aux nerfs à fleur de peau auquel il n'en fallait pas plus pour se soulever.

Face à cette contestation qui échappe à tout cadre politique ou syndical, nous appelons solennellement Emmanuel Macron - qui est si sûr de ses choix, notamment en matière de hausse des taxes - à soumettre au référendum un projet de loi, ce que lui permettent nos institutions s'agissant d'un sujet portant sur des réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale de la nation ou, en dernier recours, à dissoudre l'Assemblée Nationale, comme l'avait fait le général de Gaulle pour sortir des évènements de mai 68.

Si Emmanuel Macron ne répond pas à cette crise par une de ces solutions démocratiques en redonnant la parole au peuple, il ne faudra pas s'étonner si les Français se tournent vers des solutions plus radicales, ce qui serait regrettable pour l'avenir de notre pays !

Comme à chaque occasion où des heures graves guettent notre pays, les gaullistes se tiennent prêts à répondre présents !

 

Sondage

Pour lutter contre le chômage, de laquelle des deux opinions suivantes vous sentez-vous le plus proche :
 

Sur Facebook

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com