Nous sommes le Jeudi, 13 Auo 2020
Vous etes ici :     Home Point(s) de vue Les réflexions gaullistes de la semaine du 6 au 12 juillet 2020 par Christophe CHASTANET
Les réflexions gaullistes de la semaine du 6 au 12 juillet 2020 par Christophe CHASTANET PDF Imprimer E-mail

Mercredi 8 juillet 2020 : 

91,5% de réussite à l’issue du premier groupe, soit une augmentation de 13,7% par rapport à l’an dernier… quelle légitimité peut-on sérieusement conférer au cru 2020 de ce baccalauréat ?

Certes, l’épidémie du coronavirus est passée par là, avec l’annulation des épreuves finales et l’utilisation des moyennes du premier et second trimestre.

Alors, entre l’extrême bienveillance recommandée par le ministère de l’Éducation Nationale et les petits arrangements dans la notation, il n’y avait aucune surprise à attendre, hier, lors de la publication des résultats. 

Mais, justement, alors que le contrôle continu va devenir la règle, ces résultats préfigurent-ils l’avenir ? auquel cas, toutes les critiques sur le nouveau bac seraient bien fondés (lire réflexions gaullistes CC, 20/1).

Il faudra tirer les leçons de l’organisation de cette session du baccalauréat pour anticiper l’édition 2021.

On ne peut pas piéger nos jeunes générations en leur délivrant un diplôme sans valeur, trop facile d’accès, fût-il davantage un « rite de passage » qu’un sésame pour trouver un emploi.

En laissant le soin à l’enseignement supérieur d’opérer la « machine à tri social » on affaiblit durablement sa qualité et son attractivité.

Alors, au lieu de se vanter en parlant de « braquage » sur Twitter, comme on a tous pu le lire hier, les bacheliers feraient mieux de s’interroger sur leur diplôme dévalorisé et de penser à leur avenir !

 

Sondage

Quand vous pensez aux réformes menées par Emmanuel Macron sur le plan économique depuis 2017, diriez-vous que globalement ces réformes ont...
 

Sur Facebook

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com