Nous sommes le Mercredi, 20 Jui 2018
Vous etes ici :     Home Communiqués de l'UPF Les voeux 2009 de l'UPF
Les voeux 2009 de l'UPF PDF Imprimer E-mail


"Ce ne sont pas seulement les machines et les crédits qui font le progrès. C'est avant tout, la valeur des hommes" - Charles de Gaulle


En cette fin d'année 2008 sur fond de crise financière internationale et à l'heure où de nombreuses collectivités locales suppriment les cérémonies de voeux, le Conseil National de l'UPF et ses mouvements confédérés (Union Gaulliste, Initiative Gaulliste, Rassemblement pour la France) vous invitent au contraire à ne pas sombrer dans la sinistrose ambiante.

L'année 2009 sera celle que nous en ferons tant sur le plan économique que politique.

Nos dirigeants politiques, pantins d'un système économique destructeur qui vient de montrer ses limites, ne pourront plus se contenter d'actions ponctuelles sans logique d’ensemble ou d'opérations de communication sous couvert de plans de relance, au risque de créer une crise politique profonde et durable.

Tandis que le torchon brûle au sein de la majorité UMP, l'opposition, tant de gauche que de droite, empêtrée dans ses querelles intestines, ses contradictions ou autres collusions est bien incapable de proposer une alternative crédible aux réponses apportées à cette crise par le président de la République et à son mode de gouvernance.

Plus que jamais ses valeurs gaullistes et républicaines et son identité placent notre confédération au coeur des préoccupations des Français.

Plus que jamais notre mouvement politique renforcera son implantation dans le paysage politique en apportant des solutions durables à nos concitoyens.

Sortir de la crise suppose que l'on rompe en 2009 avec les mêmes mécanismes qui l'ont provoqué en 2008 : ces réformes en profondeur du capitalisme, l'UPF les souhaite et s'engage à continuer d'agir en ce sens en cette nouvelle année.

Cela suppose également que notre pays, et plus particulièrement notre famille politique, ne rate pas le rendez-vous crucial des européennes de juin prochain car la crise actuelle est aussi la faillite d'une Europe libérale qui détruit et ne protège plus les intérêts fondamentaux de notre nation.

Le rejet par le peuple Français de la Constitution européenne en mai 2005 ; les velléités de Nicolas Sarkozy à effacer ce qu’il considère comme un affront ; en un mot, la survie de notre pays, nous confèrent une responsabilité particulière qui doit nous garder des aventures solitaires et hasardeuses.

Soyez assurés que l'UPF, qui exhorte ses partenaires au rassemblement depuis de longs mois, y œuvrera sans relâche pour que ces échéances européennes ne sonnent pas le glas du souverainisme !

C'est tous ensemble que nous réussirons à faire en sorte que l'année 2009 soit celle de la rupture avec un système économique et politique à bout de souffle !

Avec confiance, l'Union du Peuple Français et ses composantes souhaitent une bonne année à la France et par là même vous présentent à chacune et à chacun d'entre vous leurs meilleurs voeux pour 2009 ainsi qu'à tous vos proches.
 

Sondage

Pour lutter contre le chômage, de laquelle des deux opinions suivantes vous sentez-vous le plus proche :
 

Sur Facebook

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com