Les Hivernales 2020 de Valentin LAGORIO Imprimer
Écrit par Administrator   
Lundi, 21 Décembre 2020 18:05

25.12.20 : Brexit : le compromis de Noël

Après de maintes négociations, l’Union européenne et le Royaume-Uni sont parvenus hier à arracher un compromis avant la date d’entrée en vigueur du Brexit, le 1er janvier 2021, présenté comme un cadeau de Noël pour les britanniques, de la part de leur premier ministre. 

C’est, en effet, une victoire politique pour le premier ministre Boris Johnson, et non pas une victoire pour l’Europe qui a tout mis en œuvre pour bloquer un tant soit peu la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, cette fermeté qui semble justement saluée par le président français. Une victoire de Boris Johnson qui a fini par tenir sa promesse des dernières élections législatives, de décembre 2019 «get Brexit done», si possible avec un «deal». 

Les britanniques ont conclu d’autres accords, auparavant, avec le Canada, Singapour et bientôt avec les États-Unis. 

Le présent compromis avec l’Union européenne prévoit la fin des droits de douane d’ici 2024, réduit les barrières non tarifaires sur l’électronique, les voitures, dans le domaine de la santé (produits pharmaceutiques, appareils médicaux), notamment. 

Reste à savoir pendant combien de temps Boris Johnson pourra s’appuyer sur cet «accord». 

Nous ne parlons pas «d’accord», car il y a des déceptions des deux côtés, c’est donc bel et bien un compromis. 

Il faut rester prudents sur certains sujets, notamment l’agriculture. Car gardons aussi les pieds sur terre, l’agneau néo-zélandais transitera par l’Irlande du Sud, qui est dans l'Union européenne. 

Et concernant la pêche, il va falloir protéger notre pêche à taille humaine dans la redistribution des zones et nos eaux devront être préservées face à la pression de la pêche «surhumaine» anglaise.

 

21.12.20 : Nouvelle souche du virus : où est passé l'Europe ?

Ces derniers jours, les autorités britanniques ont découvert une nouvelle souche du virus. 

Elle n'est pas plus dangereuse ou mortelle mais davantage contagieuse, ce qui est plus inquiétant lorsqu'on voit l'épidémie repartir à la hausse depuis une quinzaine de jours. 

Ainsi, plusieurs pays européens ont décidé de suspendre les liaisons vers le Royaume-Uni. C'est le cas notamment de l'Allemagne, de l'Italie, de la Suisse et de la France, pour 48h seulement avant réexamen de la situation. 

Mais où est passée l'Europe du libre-échange ? Une dizaine de pays européens se barricadent, ce qui va à l'encontre de la circulation des biens et des personnes ! 

Les autorités européennes sont quelque peu ridicules, car nous pourrons prendre, il en faut, toutes les précautions pour lutter contre le coronavirus, mais tant que la population ne sera pas immunisée biologiquement, naturellement ou non, le virus continuera de sévir.


Mis à jour ( Samedi, 26 Décembre 2020 16:44 )